PME : la bonne stratégie marketing

1. Identifier sa cible

  • Il s’agit de l’erreur la plus courante commise par les petites entreprises : elles ciblent tout le monde en général, et personne en particulier. Problème : avec une telle approche, l’argent est souvent investi au mauvais moment et dans des canaux de communication ou sur des plateformes non adaptés, ce qui entraîne une perte de temps et d’argent.
  • Mon conseil : identifiez le client idéal. Étudiez votre clientèle actuelle pour identifier les caractéristiques de vos meilleurs clients. À partir de ces informations, dressez un profil-type du client idéal, et identifiez son environnement et les événements auxquels il est susceptible de participer. Certes, vous ciblerez moins de monde, mais vous améliorerez aussi votre positionnement et vos résultats futurs.

2. Le besoin du client : la clé pour se démarquer

En général, lorsqu’on leur demande ce qui les distingue de la concurrence, les dirigeants des petites entreprises mettent en avant leurs tarifs ou la qualité de leurs produits ou services.

Malheureusement, ces éléments ne suffisent plus pour se démarquer. Le principal facteur de différenciation est désormais la manière d’exercer son activité : choix du conditionnement des produits, méthodes de vente du service, manière de répondre au téléphone, comportement lors d’un appel commercial, signalisation, kit marketing, etc. En d’autres termes, il s’agit de la manière dont vous proposez vos produits ou services.

3. Communiquer sa proposition de valeur

La stratégie marketing de votre entreprise doit faire comprendre, voire même faire ressentir, en quoi votre entreprise est différente des autres. Sans cette capacité à communiquer et à capturer l’essence même de votre activité, le prix devient l’unique levier de différenciation.

Je retrouve souvent cette erreur lors d’événements professionnels, lorsque je demande aux dirigeants de PME de me décrire brièvement leur entreprise. En général, ils me répondent : « je travaille dans le secteur de l’entretien », « je suis consultante » ou encore « je suis dans le bâtiment », etc.

Votre réponse doit montrer en quoi vous aidez vos clients et quels résultats ils peuvent obtenir en faisant appel à vous. Par exemple : « je m’assure de la propreté de l’environnement de travail de mes clients », « j’aide mes clients à créer la maison de leurs rêves » ou encore « j’aide les entreprises à gérer leur portefeuille de clients ».

4. L’image de marque ne se résume pas au seul logo

Aussi marquant soit-il, le logo de l’entreprise n’est qu’un des éléments constitutifs de la marque. La qualité de l’expérience proposée aux clients est tout aussi importante. Votre entreprise doit identifier de manière stratégique les points de contact avec votre marque et promouvoir une approche positive de la marque aussi bien auprès des clients que des prospects.

Réfléchissez à la manière dont ces derniers découvrent votre marque et l’expérience que vous leur proposez. Commencez par identifier ces éléments fondamentaux que sont les points de contact du marketing, des ventes et du service.

Article original : https://blog.sage.fr/pme-strategie-marketing/
Carolina Sanchiz, auteur de l'article

Carolina Sanchiz, auteur de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *