Qu’est-ce que le SEO et le SEM ?

http://www.combustible.ca/2014/07/definir-le-seo-en-10-termes-essentiels/

Définir le SEO en 10 termes essentiels

SEO through Magnifying Glass. Internet Concept.

SEO SEM

Vous avez créé ou refait votre site web, il est en ligne et vous vous demandez certainement quelle est la prochaine étape de votre marketing web pour attirer du trafic qualifié : bâtir une stratégie SEO performante. Qu’est-ce que cela signifie?Nous avons listé 10 termes essentiels en SEO que vous entend(r)ez souvent et qui vous aideront à mieux comprendre le déroulement et les implications de chaque action menée.

1/ SEO et SEM

Vous entendez souvent ces termes, mais ils créent une certaine confusion dans votre esprit.

  • SEO (Search Engine Optimization) : “optimisation (d’un site Web) pour les moteurs de recherche”. Le travail effectué en SEO a pour objectif de faire apparaître votre site web en 1ère page des résultats des moteurs de recherche pour les tous les mots-clés saisis par les visiteurs qui recherchent vos services/produits.
  • SEM (Search Engine Marketing) : Il s’agit du “marketing effectué sur les moteurs de recherche”. Le SEM est en fait un terme plus large qui englobe tous les efforts effectués pour accroître la visibilité d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche et accroître son trafic, qu’il soit gratuit (obtenu par le SEO), ou payant (obtenu par les campagnes publicitaires).

Nous avions d’ailleurs consacré un article sur les différences entre SEO et SEM, pour plus de détails.

2/ Autorité de domaine / autorité d’une page

Vous avez déjà sans doute entendu parler de “PageRank” comme un des critères utilisés par Google pour classer les sites web dans ses résultats de recherche.

L’autorité de domaine est une métrique bien plus pertinente pour évaluer les performances d’un site web dans les classements de Google, et comparer les sites web entre eux. Créée par la compagnie Moz, l’autorité de domaine mesure la “force” d’un site : elle est calculée en combinant plus de 40 signaux, parmi lesquels le nombre de liens qui pointent vers votre site web et la qualité de ces liens, pour donner un score allant de 0 à 100.

Plus l’autorité de domaine de votre site est élevée, mieux il apparaîtra dans les résultats de Google comparativement à vos compétiteurs. Une bonne stratégie SEO s’emploie donc à améliorer ce score sur le long terme.

Si l’autorité de domaine mesure la force d’un site web dans son ensemble (donc d’un nom de domaine),l’autorité d’une page mesure la force d’une page de votre site web, en tenant compte des mêmes métriques.

Exemple : vous êtes dentiste et proposez la plupart des soins dentaires sur votre site web mais vous êtes surtout connu pour votre expertise en blanchiment des dents. Votre traitement “blanchiment des dents” est la page la plus visitée sur votre site web et celle dont d’autres sites parlent le plus. Il ne serait donc pas étonnant que l’autorité de cette page soit plus forte que celle de vos autres pages.

Il est possible d’avoir une page web ayant une autorité “forte” dans un site web ayant une autorité de domaine “faible ou modérée”, et vice versa. Une bonne stratégie SEO tiendra donc compte de la force de vos pages principales et de votre autorité de domaine.

3/ Black hat SEO

Littéralement “SEO chapeau noir”, le SEO “black hat” désigne l’ensemble des tactiques SEO utilisées pour booster le classement d’un site web mais qui sont contraires à l’éthique et aux bonnes pratiques préconisées par les moteurs de recherche. Le “black hat SEO” est caractérisé par, entre autres :

– le non-respect des règles définies par les moteurs de recherche ;

– la présentation d’un contenu optimisé uniquement pour les robots de Google au détriment de l’expérience du visiteur “humain” sur le site web ;

– le recours à des pratiques affiliées au spamming, etc.

En fait, plusieurs actions SEO aujourd’hui considérées comme “black hat” étaient légitimes il y a encore quelques années, mais leur utilisation abusive par les spammeurs a fini par pénaliser les professionnels du SEO dans leur ensemble.

4/ White hat SEO

Littéralement “SEO chapeau blanc”, le SEO “white hat”, contrairement au “black hat”, désigne l’ensemble des stratégies d’optimisation qui se concentrent avant tout sur l’expérience du visiteur dans le respect des règles et recommandations des moteurs de recherche.

En utilisant les meilleures pratiques du SEO, le “white hat” est destiné aux sites web qui souhaitent un investissement à long terme et des résultats durables. Parmi ces pratiques, citons entre autres :

– la création d’un contenu unique et pertinent destiné aux visiteurs “humains” ;

– l’utilisation avisée de mots-clés en fonction d’une analyse de mots-clés liés aux besoins des internautes.

5/ SERP / classement

SERP (Search Engine Results Page) désigne la page web affichée par un moteur de recherche comme résultat des mots-clés saisis par un internaute. La page des résultats liste un ensemble de liens pointant vers des sites que le moteur de recherche considère comme pertinents pour les mots-clés saisis. Ces résultats sont donc classés en fonction de leur pertinence qui, elle-même, est déterminée par plusieurs métriques, dont l’autorité de domaine évoquée plus haut.

Parmi les éléments affichés dans une page de résultats d’un moteur de recherche, on trouve :

– le titre et le lien de la page ressource ;

– une description de la page en question ou un extrait de la page contenant les mots-clés saisis ;

– le type de la page (s’il s’agit d’un document Word, PDF, etc.)

– les résultats des annonces publicitaires et les résultats naturels.

– les résultats locaux selon votre géolocalisation, etc.

Exemple : voici les résultats affichés par la première page de “notre” Google (nous y viendrons plus bas!) lorsque nous saisissons l’expression-clé “SEO à Montréal”.

SEO à Montréal

6/ liens internes / création de liens externes

Il existe 2 types de liens pour un site web :

  • liens internes : ils sont propres à un site web et sont destinés à lier deux ou plusieurs pages différentes d’un même site. La navigation dans un site web est facilitée par un bon maillage des différentes pages. Qu’il s’agisse de la barre de menus pour bien hiérarchiser les pages ou les liens disséminés dans le contenu même des pages, un lien interne devrait toujours être explicite et ancré sur la bonne expression-clé dont il fait l’objet. Par exemple, lorsque nous vous recommandons un autre article de notre blogue avec un lien qui y pointe, il s’agit un lien interne : “consultez notre article sur le rôle du neuromarketing dans la création de contenu”.
  • création de liens externes (link building) : il s’agit des actions menées dans le but d’accroître le nombre et la qualité des liens externes en provenance d’autres sites web et pointant vers le vôtre. Également appelés “liens entrants”, les liens externes sont une indication de l’autorité d’un site ou d’une page aux yeux des moteurs de recherche. Plus votre site web a des liens (de qualité, on s’entend!) pointant vers votre site, mieux il sera classé sur les mots-clés pour lesquels il a été optimisé. On entend par “liens de qualité” des liens en provenance de sites à forte autorité de domaine et dont la thématique est directement liée à celle de votre site web, entre autres métriques. Exemple : votre PME est spécialisée dans la vente d’articles de sport. Un blogueur sportif influent mentionne le nom de votre entreprise avec un lien qui mène vers votre site web dans un de ses articles. Ce lien créé est un lien externe qui va contribuer à améliorer votre autorité de domaine et donc votre classement futur sur Google. Plusieurs actions sont menées pour obtenir ces liens de qualité, nous en parlerons dans un prochain article!

7/ Recherche de mots-clés

Un site web bien optimisé à la fois pour vos visiteurs et pour les moteurs de recherche passe par une identification précise des mots-clés liés à votre secteur d’activité, pour lesquels une demande existe et à laquelle vous pouvez répondre par vos produits/services.

Des outils comme le planificateur de mots-clés de Google sont utilisés pour identifier vos mots-clés et créer le contenu de votre site en conséquence. Une bonne stratégie SEO tiendra aussi compte de la compétition existante sur ces mots-clés pour évaluer la possibilité de bien classer votre site sur Google ou non.

8/ Mots-clés “longue traîne”

En anglais “long tail keyword”, la “longue traîne” est un concept abordé pour la première fois en 2004 par Chris Anderson et utilisé par le site marchand Amazon. Elle part du principe que les mots-clés les plus recherchés génèrent 20% du traffic d’un site web, et donc que les mots-clés les moins recherchés génèrent les 80% restants. Et quand on sait que les mots-clés les plus recherchés sont aussi les plus concurrentiels, il est plus compliqué de se positionner sur Google quand les compétiteurs les plus anciens et influents occupent déjà les premières places.

Il peut donc être plus pertinent, sur le long terme, de se concentrer sur des mots-clés “longue traîne” qui génèrent un volume moins élevé de demande certes, mais qui ont également un niveau de compétition plus faible, donc plus d’opportunités pour positionner un site web.

Un mot-clé “longue traîne” est généralement une expression composée de 3 mots et plus.

Exemple : si “chaussure femme” est particulièrement concurrentiel parce que très générique et très recherché (il suffit de voir les gros sites marchands qui trustent la 1ère page des résultats de Google!),“chaussure femme à talon compensé” est certes beaucoup plus spécifique et plus ciblé donc moins recherché, mais aussi moins concurrentiel. Il serait pertinent de consacrer une page d’un site de chaussures pour femmes à cette expression.

9/ SEO local

Le SEO local a pour objectif d’aider les sites web dont la grande partie des revenus sont issus des recherches locales, donc des clients locaux, en fonction de leur localisation géographique.

Pour les PME, être trouvées par leurs clients sur Google peut être une mission ardue sans une bonne stratégie SEO tenant compte des recherches locales, qui constituent tout de même 40% de l’ensemble des recherches, et 80% des recherches effectuées via les appareils mobiles.

Donc, il est important pour une PME d’être “sur la carte” de Google Local+ pour générer de nouveaux clients dans sa zone d’intervention, ce qui est d’autant plus important si elle a des locaux/bureaux avec une adresse physique localisable.

Exemple : étant basée à Montréal, je cherche un dentiste et vais donc saisir “dentiste Montréal”. Les résultats locaux obtenus grâce au SEO local sont ceux de l’encadré rouge ci-dessous.

dentiste montréal sur google

10/ Personnalisation des résultats de Google

Quand vous faites une recherche sur Google, les résultats affichés par le moteur de recherche ne seront pas forcément les mêmes selon les utilisateurs, même s’ils saisissent la même expression. Pourquoi? Parce que Google personnalise ses résultats en fonction de votre manière de naviguer Internet, des requêtes que vous faites régulièrement, des recherches précédentes, de votre localisation géographique, du data center qui propulse le résultat affiché, etc. Exemple : pour reprendre “chaussure femme” que l’on saisit sur Google, les résultats affichés et leur classement seront sensiblement différents si vous êtes à Paris, à Montréal ou à Johannesburg.

Cela rejoint donc en partie le point précédent sur le SEO local qui s’adapte en fonction de la géolocalisation de l’internaute.
En résumé, une stratégie SEO performante s’emploie donc à améliorer l’autorité de domaine de votre site web pour mieux le classer dans les SERP, grâce à des pratiques “white hat”, parmi lesquelles on retrouve l’optimisation de votre site basée sur une recherche de mots-clés pertinente, la création de liens externes, une bonne dose de local SEO pour coller au mieux aux résultats personnalisés de Google.

Les définitions données dans cet article vous ont certainement aidé à comprendre parfaitement le paragraphe précédent ! D’autres concepts que vous aimeriez mieux connaître? Partagez vos idées en nous laissant un commentaire!